• Une porte

    Imaginer
    trois marches empilées dans le paysage
    D'un côté, du blé
    coiffé en brosse par le vent
    De l'autre, des lavandes moussues
    ou peut-être la mer
    - c'est comme on veut -
    Imaginer une porte en bois
    hissée bleue sur les marches
    Aucun mur n'est bâti autour
    ni alentour
     
    C'est une chose heureuse
     
    Habiter le seuil d'une porte ouverte
    adossée à la lumière
     
    Petite fille aux allumettes
    Craque la flambée des horizons
     
     
     
    13 mai 2014
     
    Nouveaux délits n° 50
    « Chemin de briseBanderille »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :