• Une manière d'exil

    Il fait nuit, ton matin
    Nuit, ce jour blanc filé au mauvais coton des nuages
    J'avance
    J'acharne à coucher l'herbe des chemins perdus
    A peine une trace foulée que l'aube relèvera
    Il fait jour, mon matin
    Comme un jour de claire-voie
    Moucharabieh de l'âme
    Que l'à venir éclaire
    Confettis de lumière
    Une manière d'exil
     
    9 mars 2014
    « InsomnuitCe livre, la vie »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :