• Tag poésie

    Résultats pour la recherche du tag poésie :
  • J'ai à peine oublié de dormir Que le matin est déjà là Cette nuit, sur ma page J'en connais la musique Une blanche vaut deux noires C'est du silence, en l'air jeté Un silence dédié La fenêtre pâlit par-dessus mon épaule L'aube mord à pleine lune A même la...

    Lire la suite...

  •    Le soleil est mouillé    Suinte sur la route    Un murmure de rivière       19 janvier 2015     

    Lire la suite...

  • Nous nous sommes souhaités un chemin empierré de soleil Nous avons déjoué le harcèlement bleu des ombres Congédié les souvenirs Dansé autour d'un feu Feue l'année Place à l'an demain Il faisait un beau froid (les étoiles piquaient) Aujourd'hui est un jour criblé...

    Lire la suite...

  • Prendre le pouls de l'hiver Aux poignets nus des arbres Pulse une sève lente Chaleur abstraite, imagée D'un ventre de mouette offert à la lumière 3 janvier 2015

    Lire la suite...

  • Je ne sais pas d'où vient cette eau qui coule dehors, qui coule dedans, j'écoute une pluie intemporelle. Une palme effleure la fenêtre, palpitation végétale, Tropiques liquides sur la vitre. L'enfance négociée dans un harmonica, harmonie parenthèse, je marche en...

    Lire la suite...

  • ...

      La dernière fois que je t'ai vu C'était là Sous le ciel   29 décembre 2014

    Lire la suite...

  • La ville était un buvard Ses feux absorbaient le ciel Façades illuminées au travers des arbres Il suffisait d'une saccade de l'air dans les feuilles Et la lumière se froissait J'effritais la nuit entre les cils Ça faisait des miettes d'étoiles Maintenant c'est comme ça...

    Lire la suite...

  • Corridor léger où s'engouffre l'automne Et c'est comme une flambée dans l'ivre de l'instant C'est la même musique Une bourrasque de feuilles Comme jupe qui bruisse Dans le geste fugace et flamenco du vent   31 novembre 2014

    Lire la suite...

  • Mouettes par poignées échappées            main du vent Embruns de plumes et soudain plus   Le ressac a brassé tout l'alphabet d'écume Les oiseaux          mots                     dispersés c'est comme ça que tu  ...

    Lire la suite...

  •   La voie ferrée longeait la route Que le fleuve bordait Le tunnel de la nuit toussait des lampadaires Des chapelets de phares Des serpentins de feux Des quais désaffectés mais noyés de lumière Le fleuve, on ne le voyait pas Mais on le savait là Ce néant fluide entre...

    Lire la suite...