• Tag poésie

    Résultats pour la recherche du tag poésie :
  • Le soleil coule encore à travers soir C'est une lumière fluide qui circule entre nous A l'intérieur de nous, peut-être Je cueille l'épars des rires  -  miettes de chaleur  - J'en aurai besoin plus tard                            Plus loin...

    Lire la suite...

  • Wellington : Une couverture rouge et bleue. Une branche de fleurs dans un vase rond. Une odeur de pain grillé. Cannes : Passer la nuit sous le lit, première cabane aux parois de paréos (un rêve d'île, déjà ). Les indiens bien alignés tout du long, prêts à l'assaut....

    Lire la suite...

  • Deux nouvelles absences quelque part où je ne suis pas En Afrique on aurait dit que deux livres ont brulé Deux mémoires éteintes La mienne ravivée

    Lire la suite...

  • Ne faire que passer anesthésie des sentiments juste ce qu'il faut d'oubli de pas aléatoires juste assez de soi dans les images qui s'exténuent les voix immobiles off l'écorce sous les doigts les yeux, la fumée, le ciel si bas ça pique, la fumée les yeux...

    Lire la suite...

  •         Les nuages replient la traîne de leurs ombres Sur l'asphalte une flaque sèche D'un blanc étourdissant C'est à se prendre les pieds dans la lumière     9 octobre 2014 Publié dans la revue Nouveaux Délits n° 50

    Lire la suite...

  • Le ventilateur ne brasse que la lumière Et les volutes d'un air de saxo dans la rue Peut-on parler d'absence ? L'impression à ce point D'être ployée toute Vers toi C'est presque vrai que l'on est bien Sous l'ajour des dernières frondaisons de l'été   1er octobre 2014

    Lire la suite...

  • Une fois désossées les choses Que l'on se bavarde seul Dans la tête Que reste-t-il De tous ces mots que l'on rature De toutes ces froissures dans nos états de l'âme ? A peine formulée Toi et Toi Flammes follettes   22 septembre 2014

    Lire la suite...

  • L'aube, le ciel, mon paysage La musique de décembre qui ne s'arrête pas Ne s'arrête pas It's four in the morning I'm writing you pas du tout now Non You cannot follow us Le disque est dur, il ne se raye plus C'est parce qu'on ne sait jamais, la vie Si sauvage la...

    Lire la suite...

  • Il est des silences précipités que rien n'arase La lumière me tient en joue Rémanente, chargée de joie Je ne bouge plus Réfugiée dans cette part d'exil qui est tienne Attablés tous les trois Ton silence, la lumière et moi 7 septembre 2014

    Lire la suite...

  • Nuit immobile comme si elle ne devait jamais finir Goûter la lune, pleinement -  son reflet dans l'eau à peine frisé  - J'ai des idées à chasser qui me fourmillent au bout des doigts Seulement dénouer l'aube comme un ciel s'éventre au palmier voyageur et coucher là son ombre jonchée de...

    Lire la suite...