• Tag deuxième volet

    Résultats pour la recherche du tag deuxième volet :
  • Tu seras l'improbable issue, possible chagrin tu seras. Je suis une forteresse d'exil, une expatriée de mon moi. Le doute est ma seule certitude, j'ai froid j'ai peur d'être inapte à savoir aimer. Je suis la dévastée comme un brûlis de terre truffière où l'or est noir...

    Lire la suite...

  • Elle habite un carré de soleil sur le trottoir d'en face. Passent les indifférences, les pas soudain plus pressés, les ostensibles coups d'oeil, une montre fictive au poignet. Elle leur invente des urgences, des retards à un rendez-vous, elle que personne n'attend jamais. Elle...

    Lire la suite...

  • Le poids d'un galet dans le ventre. Il vaut son pesant. Avancer sur la grève. J'ai dit galet, j'ai pas dit pavé, tout de suite, tu déformes. Avancer, donc. Et ne pas dévisager les passagers de cet instant. Jamais. Si tu poses ton regard sur eux, ils se retournent. J'ai...

    Lire la suite...

  • Lâche la hampe de ce drapeau d'orages. Laisse mourir les vagues doucement. Laisse les effacer nos pas dans le chuintement du sable. Il est trop tard pour te pencher sur mes cris d'encre et de papier. Juste des vers à soi rien que pour moi. Un nouveau masque, une autre plume....

    Lire la suite...

  •   Je prends le bus, une façon de me déserter. Je déambule dans mes pensées, je déambus ligne 7. Et j'écris. Quand j'écris je me fuis. J'écris dans les pages janvier février de mon agenda acheté en mars, je traque les mots, je couche sur le papier des pattes de mouche...

    Lire la suite...

  • Faire le bilan de la démesure. Ce n'était pas si grave n'est-ce pas? Si flamboyant non plus. Tôle ondulée, latence du chaos. Latérite. Amertume en gestation. Des ratures en devenir.   2010

    Lire la suite...

  •     J'avais une maison en pierres, la montagne devant les fenêtres, trois chiens accolés à mes pas. J'avais des bouquets de bambous dans la neige de mes hivers, un poêle à bois.   J'avais une maison ouverte à tous les vents de bienvenue, une grande table et des bancs,...

    Lire la suite...

  • Il pleut des chagrins dilués, des larmes salées, des rapides du Djoué. Il pleut des mangues aux joues découpées en petits carrés. Il pleut des brumes dorées, des aubes parfumées, des cigales d'été. Il pleut nos enfances noyées, des cauris divinatoires, dis-moi qui...

    Lire la suite...

  • J'écris les îles du matin, cette mer de brume en écharpe autour des sommets lumineux, j'écris les rivières de nuages, j'écris le vent.   C'est comme si tu m' avais repris, tous ces bouquets offerts cueillis. C'est comme si tu avais pillé les souvenirs de nos fêtes,...

    Lire la suite...

  •  

    Lire la suite...