• Le carnet de ta route

    A ton passage
    Un écrin de rossignols
    Des flambées de genêts
    La lenteur cadencée d'une étoile éolienne

    Au pré coupé
    Les odeurs vertes

    4 juin 2015

    « Les tiens, sans toiMidi juin »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 5 Juin 2015 à 11:10

    Et tout est dit. Au plus profond. Il me revient une fleur couchée dont le vent a relevé la tête, dans mon jardin. Une fleur jaune. Là aussi, j'y ai vu passage. 

    2
    Vendredi 5 Juin 2015 à 19:15

    Les rossignols en nos contrés se font rares ; mais les alouettes à tire d’ailes, égarées dans le bleu immense….

    L’étourneau et le merle fuligineux ; la grive musicienne éperdue sur le toit de nos solitudes…

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :