• La ville cuivre

    Le soleil joue du cuivre
    sur le verre des tours
    Tout est prétexte à ciel
    Il suffit de lever le nez
    et d'articuler le poème
    autour de la lumière


    30 juin 2015

    « NathalieLes douze »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    clément G. second
    Mercredi 1er Juillet 2015 à 09:15

    Parfaite simplicité. Rien n'est en trop et rien ne manque. Tout chante. Plus besoin de le lire et relire, il est passé dans ma mémoire.

    2
    Jean-Louis
    Vendredi 3 Juillet 2015 à 16:12

    Parfait.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :