• La fête du porc

    La fête du porc

    Poupée fabricolée à l'effigie de la susdite

    Ce week-end j'ai vu Anita.
    Anita est mon amie depuis longtemps.
    Nous n'avons pas élevé les cochons ensemble mais presque...
    Elle se prépare à faire son bois pour l'hiver.
    Elle a changé la bougie de sa tronçonneuse.
    Elle a démonté, nettoyé et remonté le carbu, tiré sur le lanceur.
    Sa Stihl démarre au quart de tour et ne tousse plus.
    Satisfaite, elle arrête le moteur et s'apprête à affûter la chaîne de la tronço.
              - Tu vas aller à la fête du porc ? C'est bientôt, non ?

    Me dit-elle entre deux coups de lime. 

              - La fête du porc ? Où ça ?

              - Ben à Nice.

              - Non ? Qu'est-ce que tu racontes ?

       - Tu ne connais pas ? C'est le comble, c'est moi qui t'apprends ce qui se passe à Nice ! C'est qui, qui habite en ville maintenant ?  
    Il paraît que c'est bien. C'est Yann qui m'en a parlé, il y va tous les ans.
        - ...
        - Pourquoi tu me regardes comme ça ?
        - ...
        - Pourquoi tu rigoles ?
        - La fête du porc à Nice... ! Tu vas y aller, toi ?
        - Oh tu sais, moi, descendre à Nice...
        - Mais c'est quand ?
        - Je ne sais plus ce qu'il m'a dit, septembre ou octobre, je crois.
        - Mais c'est pas trop tôt ?
        - Qu'est-ce qui est trop tôt ?
        - Mais la fête du porc... On ne tue pas les cochons en septembre ou octobre. A Nice, en plus !
       - P.O.R.T. le port, espèce de plouc !

     

    4 septembre 2011

    « Y a pas de quoi en faire une maladieA l'origine »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    L'Appartien
    Mardi 9 Septembre 2014 à 14:36

    Jean Pierre aurait pu le dire, dingdong… C'est cloche non?

    amitiés d'yvan

    2
    Antoine (AdR)
    Lundi 14 Septembre 2015 à 00:56

    Saporlipapote ! Avoir gardé les cochons ensemble pour en arriver à un pareil quiproquo ! C'est consternant ! Mais réjouissant aussi ! Tout savoir de l'autre, quel ennui !

    3
    Franck
    Lundi 4 Janvier 2016 à 16:12

    l'Aïd El Khalouf... c'est aussi ce que j'ai compris la première fois quand mon copain Hamid a cherché à m'y entraîner !

      • Lundi 4 Janvier 2016 à 17:18

        Ça existe l'Aïd El Khalouf ? Tu es encore pire que moi, toi :-)

    4
    Franck
    Lundi 4 Janvier 2016 à 18:58

    C'est mon problème depuis ma plus tendre enfance : de ce que j'entends, le premier sens qui me vient à l'esprit s'incruste avec acharnement contre toute logique ou cohérence («un siphon phon phon, les petites marionnettes», «la petite Comelo elle est comme l'olive», etc…). Alors une Fête du Porc consacrée par l'Islam… je trouvais ça un peu bizarre, mais pourquoi pas ?

      • Mardi 5 Janvier 2016 à 14:27

        Dans le genre, je trouvais bizarre que l'on ne trouve que du vin de messe au Niger. Vino de mesa... Inutile de dire que je n'avais jamais fait espagnol. 

    5
    Antoine(AdR)
    Lundi 4 Janvier 2016 à 22:45

    Dans le genre quiproquo incrusté en bas âge je me suis demandé pendant très longtemps ce qu'était la "blostie" quand on me faisait chanter à la messe du dimanche "Ouiiii sous la blosti-eee, j'ado-re Dieuuu vrai pain de viiii-eee".

    Un jour, sachant enfin lire, j'ai eu ma révélation: il s'agissait de "l'humble hostie" . Je n'y ai jamais retrouvé la saveur de ma blostie à moi.

    Un de mes cousins a rencontré ce genre de difficulté avec le dogme :

    Sa mère: "-Il y a 3 personnes en un seul Dieu, comme on dit en faisant le signe de croix: Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit"

    Lui: "et il y a aussi le Sissoitil ! Ça fait 4"

    C'est comme ça que germent et mûrissent les grandes ruptures pour les uns et les grandes vocations scientifiques pour les autres. Mais ça vient beaucoup plus tard.

      • Mardi 5 Janvier 2016 à 14:24

        Savoureux quiproquo de gosses. Moi je m'étais demandé ce que pouvaient bien être des migondis et pourquoi c'était sale. 

    6
    Antoine(AdR)
    Mardi 5 Janvier 2016 à 14:47

    En vrai, je suis sûr qu'on nous a menti, ça veut dire "sale môme"

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :