• J'ai décidé que j'aimais le dimanche après-midi

    Les cages verdoyantes de ces jardins d'enfants
    Chamailles et rires mêlés au pied des toboggans
    J'adopte le soleil anémié, peu importe
    Le mauvais jour de soupirail
    Dans la tresse des grilles, je filtre
    Le reflet d'un reflet capté, je flashe
    Noyer ainsi l'ombre portée
    Des échos de notes
    Et de notes
    Ces souvenirs assidus à cons. de pref. avant-hier
    Echapper à l'idée camisole que j'avais du dimanche
    De mieux en pire
    J'adapte

     

    Mai 2011

    « Never mindFraction »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :