• Hors-chant

    La longue nuit s'amenuise
    Poreuse
    Persiste une buée d'hier
    Hors-chant ténu
    Qui tient la note
    Et puis se fêle
    Distille des grumeaux de lune
    Friables sous la dent du jour
    Mordre à demain
    Le goût des songes
       

    6 juin 2013    

    Texte paru au CAPITAL DES MOTS  

    « Quelques notes Une vie d'été »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Roland Bullman
    Vendredi 4 Mars 2016 à 15:56

    C'est beau la poésie de femme. J'ai vraiment du plaisir à vous lire et à me laisser embarquer dans les grumeaux de vos mots.

      • Vendredi 4 Mars 2016 à 16:10

        La poésie est-elle sexuée ? En tout cas merci, bienvenue dans mes Volets.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :