• A ceux qui se taisent
    parce que des mots en plus
    seraient des maux en trop
    car c'est pas toujours vrai
    qui ne dit mot ne consent pas !
    A ceux qui croient pouvoir s'effacer comme ça
    A ceux qui sont timides
    A ceux qui savent rêver
    A ceux qui ne prennent pas tout le lit du trottoir
    A ceux qui trébuchent sur un crabe
    et qui se relèvent
    ou pas...
    A ceux qui ont un territoire de carton
    à rendre dérisoires nos petits drames d'adultes infantiles
    A ceux qui savent rire de tout
    A ceux qui vont, vivent et deviennent
    A ceux qui osent commettre le délit
    d'ouvrir les frontières de leurs bras !
    Des pensées en vrac pour ce Monde à la con

      2010

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • La nuit se griffe aux feux
    des Noëls de magasin.
    J'irai marcher
    d'une flaque d'ombre à l'autre.
    J'irai noyer mon spleen
    aux reflets des solitudes anonymes.
    Puis le jour se lèvera
    finalement,
    une lune accrochée aux commissures du ciel.
    Et je respirerai l'air
    du large que j'ai pris,
    comme tu dis.
    L'hiver autour du cou,
    mon insomnie en bandoulière.
     

    Décembre 2010

    Partager via Gmail Yahoo!

    2 commentaires
  • Elle trace des courbes et des lignes brisées
    sous mes pas, sur mes mains.
    Elle dessine des traits sur mon visage,
    elle me défigure.
    Elle fait de mes rêves des volutes de fumée.
    Elle met des passerelles au Hasard
    qui n'en est plus un.
    Elle créé des mirages d'eau
    sur les routes de mon enfance,
    elle est Soif.
    Elle fait des embardées, des virages, des rivages,
    elle fait l'Impasse.
    Elle déchausse les certitudes,
    elle bée des plaies géantes
    qu'elle peuple d'absences.
    Elle fait des pluies même quand il ne pleut pas.
    Mais,
    elle est généreuse
    quand elle cesse le feu.
    Elle prodigue des moments comme ça,
    où l'on aimerait pouvoir rester encore un peu,
    au chaud des rires magnifiques,
    au chaud de Vous:
    « Il est bien que tu commences sans,
    nous on est là »*
    Je funambule sur le fil tendu de ces mots,
    je ne tomberai pas.

     

    *Message reçu de mes amis, après lecture de mon texte Calcul mental.

    2010

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • J'additionne les étoiles,
    les voeux qui vont avec,
    les ronds de lune dans l'eau
    et le matin.
    Je soustrais 40 rangées de haricots
    sous la pluie, le chagrin.
    Je pose un
    et je me retiens
    à toutes ces épaules solides,
    ça fait tout.
    J'additionne les rires, les verres et la musique,
    j'enlève la solitude de nos dimanches soirs
    quand le silence revient.
    Je pose un
    et je retiens bien :
    les pizzas dans le four,
    la guitare de Sylvain
    et l'aube qui nous cueille tous encore debout.
    J'additionne les matelas partout,
    demain c'est maintenant,
    le regard de mes chiens.
    Toi ôté de Nous
    je retiens tout,
    ça fait sans.
     

    Décembre 2010

    Partager via Gmail Yahoo!

    2 commentaires
  • Poser un regard étranger sur ma vie.
    Je serai toujours la passagère.
    Je voudrais rester en transit,
    prête à l'embarquement immédiat.
    En attendant mon Air Peut-être,
    rester spectatrice, touriste, résidence secondaire,
    sur/vivre à ce paysage-là.
    Trouver pittoresque ce ciel vertical
    époustouflant de noirceur
    entre les horizons cubiques de béton.
    Trouver du charme à cette foule
    de solitudes mêlées.
    Je suis en vacance,
    je passe mon chemin,
    je ne m'habite pas.
    Une cime de ciment à ma fenêtre,
    qui ne change pas de lumière au fil des heures,
    qui ne change pas de couleur au fil du temps,
    pas de rousseur d'automne ni de blancheur d'hiver.
     
    Vous êtes priés de ne pas craquer
    jusqu'à l'arrêt complet de l'appareil.
     
    Gaz échappés des fleuves d'asphalte.
    Du goudron, du goudron
    du goudron et ma plume.

     

    2010

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique