• Chantier

    Tristesse diffuse
    Elle ne crie plus
    Elle ne bat plus aux tempes
    Elle se dépose et s'accumule
    sans faire d'histoires
    Elle ne va plus au fond des choses

    Et moi je reste moi
    l'affectif en chantier   

     

    1978

    « AubeJamais »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :