• Ce tout poème

    Trop noir
    Trop blanc
    Ce tout poème
    Son écriture barbelée
    Les mots lacèrent
    Calcinent
     
    Beaucoup de phrases rabotées
    (ça prendra un carnet entier
    et quelques autres)
    Avant de jucher
    - Haut -
    L'éternité recluse dans la beauté du soir
    Et du matin recommencée
    Faire ce que je dois :
    Aquareller
    Et juste retenir
    Comme floue, inachevée
    Une sérénité ivre
     
    Laisser filer les rives
    La rivière
    Les passeurs de comètes
     
    10 avril 2014
     
    « Après ce jourParce que le silence »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 21 Juin 2015 à 21:09

    Parfois, oui... laisser filer. Douce soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :