• C'est l'heure ailleurs

    C'est l'heure ailleurs
    d'un vol d'engoulevent
    arraché au ruban
    de chaleur goudronné
    C'est l'heure ailleurs
    des ombres sous la lune
    le bruissement du vent
    comme une éclaboussure
    C'est l'heure ailleurs
    du souffle rose et nuit
    d'un point du jour naissant
    Isthar incandescent
    C'est l'heure ailleurs
    d'une brume serpentine
    où se portent mes pas
                                     plus avant
     

    Janvier 2011  

    « Les petits riensJ'arpente »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Pyrène
    Dimanche 19 Juillet 2015 à 08:31

    Du goût pour le vent et tout le reste belle Isthar !

    2
    Lundi 20 Juillet 2015 à 12:45

    Je quitte un instant ma retraite momentanée pour embrasser ce poème et te dire que je l'aime.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :