• Blues

    Essoufflée oppressée opaque
    la touffeur sourde des tac tac
    de mon coeur marteau !
    Maldonne, l'as désastre
    pique ma tête de mauvaise pioche
    Il a clouté tous mes passages
    et balisé toutes mes angoisses
    Enfant de la balle au rebond
    dire bondir
    toujours plus loin
    me libérer des mélopées
    où se lovaient nos taire à taire
    Lancinent les appels
    de la lune plein phare
    mon globe bleu et blond
    et blues.
     

    Janvier 2011

    « Trait_d'union tiret basFlagrant délit »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    pierre wttebled
    Samedi 26 Septembre 2015 à 13:18
    Un texte profond se valorisant en une forme de légèreté feinte. Les mots se fixent, étonnent, jouent comme la patte d'un chat, sans rien lâcher de l'objet de la pensée globale. Merci.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :