• Agenda

    J'ai oublié l'adolescente parfum pomme
    Mais le sillage Bambou imprègne les pages tournées
    C'est comme un agenda
    On pourrait reporter les voix d'un vieux décembre
    Dans l'écho des prochains rendez-vous à venir
    Décombres plurielles, intersections futures
    J'insère mes tous petits différents univers
    Galaxies du passé incluses
    Dorénavant tu comptes
    Tu t'immisces dans une solitude toute personnelle
    Nouvelle
    Si j'arrive à lâcher les pensées carcérales
    Qui étiolent le menu déroulant de mon ciel
    Depuis qu'il y fait noir
    Depuis qu'il y fait loin
    Alors peut-être qu'enfin cesseront d'être intactes
    Mes belles incertitudes

     

    Février 2012

    « A vau-l'eau Pour la route »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :